Quelle différence entre confiance en soi et estime de soi ?

Beaucoup de personnes viennent me voir en se plaignant de ne pas avoir confiance en elles. Mais est-ce vraiment le cas ? J’ai remarqué que souvent il ne s’agissait pas d’un manque de confiance en soi mais d’un manque d’estime de soi.

Quelle différence y a-t-il entre les deux ? Essayons d’y voir plus clair…

La confiance en soi

La confiance en soi concerne nos connaissances et nos compétences.

Elle est de 2 ordres :

  • Notre capacité à accomplir une tâche. Par exemple, un comptable de profession peut avoir totalement confiance en lui dès qu’il s’agit d’accomplir son métier car il sait qu’il a les connaissances et l’expérience nécessaires pour faire un bilan, répondre aux questions de ses clients etc…
  • Notre capacité à relever les défis du quotidien. Si l’on ressent quelque chose comme un défi, cela signifie qu’il y a une notion d’inconnu, de sujet pas totalement maîtrisé, de problème à résoudre sans solution immédiate et évidente. Pour autant, on peut être confiant en sa capacité à chercher l’information nécessaire, à apprendre, à utiliser son bon sens et à trouver une solution adéquate.

Avoir confiance en soiOn voit donc qu’une même personne peut avoir confiance en elle dans certains domaines et pas dans d’autres. Par exemple, le comptable cité auparavant peut n’avoir aucune confiance en lui dès qu’il s’agit de chanter devant un public.

On comprend également que la confiance en soi peut s’acquérir mais peut également se perdre. Lorsque l’on apprend un métier, un art ou une technique, on va, à force de travail, d’erreurs et de corrections acquérir des compétences et une expérience qui vont nous donner confiance en nous. Par contre, si l’on ne pratique plus ce métier ou cette technique pendant un certain temps, la confiance en nous va s’amenuiser.

L’estime de soi

Avoir une bonne estime de soiL’estime de soi peut se définir comme l’opinion que la personne a d’elle-même et la valeur globale qu’elle se donne. Une personne ayant une bonne estime d’elle-même va donc éprouver un sentiment favorable à son égard. Elle s’apprécie, elle ressent de l’amour pour elle.

Peut-être, êtes-vous en train de vous dire qu’une personne qui s’aime est forcément imbue d’elle-même et prétentieuse ? Ce n’est pourtant pas la même chose. S’aimer soi-même ne veut pas dire « se la ramener » et aller raconter à tout le monde à quel point on est formidable ! S’estimer et s’aimer, c’est s’accepter tel que l’on est, avec ses forces et ses faiblesses. C’est ne pas se remettre en cause à tout bout de champ. C'est ne pas se juger durement lorsque l’on fait une erreur ou que l’on échoue.

Alors, pourquoi certains d’entre nous ont-ils une mauvaise d’estime d’eux-mêmes et d’autres non ? Sans en expliquer les causes profondes – pour en savoir plus, lire "Manque d'estime de soi : pourquoi j'en souffre ?" – la mauvaise estime de soi apparaît lorsque l’on voudrait être autrement que ce que l’on est. C’est donc la distorsion entre ce que l’on voudrait être et ce que l’on constate que l’on est qui engendre une mauvaise estime de soi.

On voit donc bien que la confiance en soi et l’estime de soi sont deux choses bien différentes.

Mais, si on a une bonne estime de soi, a-t-on forcément confiance en soi ou inversement ?

Comme on l’a vu, la confiance en soi vient avec la reconnaissance de ses propres connaissances et compétences. Ce n’est pas quelque chose d’inné mais cela s’acquière avec le temps et l’expérience. Faut-il encore passer à l’action et se donner les moyens de réussir…

Quelqu’un qui a une faible estime de soi, qui passe son temps à se dire qu’il est nul et qu’il n’y arrivera pas, va avoir beaucoup de mal à passer à l’action. Il est tellement persuadé au fond de lui qu’il va échouer qu’il préfère ne rien faire plutôt que de risquer de se confronter une fois de plus à l’échec. Pour autant, ne rien faire ne le laissera pas en paix. Cela va venir alimenter sa faible estime de lui, se disant que décidément il est un lâche et qu’il n’a aucun courage. C’est un cercle vicieux !

Par contre, une personne avec une bonne estime d’elle-même pourra se lancer dans de nouvelles aventures avec beaucoup moins d’appréhension. Elle ne sabotera pas ses élans et ses envies car, même si elle ne réussit pas comme elle le voudrait, cela ne remettra pas en cause son estime d’elle-même.

Une bonne estime de soi est donc une bonne base pour gagner en confiance en soi.

Pour autant, je connais des personnes qui ont une faible estime d’elles-mêmes et une bonne confiance en elles dans certains domaines. Comment est-ce possible ?

Comment avoir une bonne estime de soi ?Ce sont généralement des personnes qui compensent leur faible estime d’elles-mêmes par une forte volonté. Il y a un moteur en elles qui les poussent à agir pour se prouver et prouver aux autres qu’elles sont capables et obtenir de la reconnaissance. La particularité de ces personnes est qu’elles agissent en se mettant une forte pression. Elles se font avancer à la baguette ! C’est marche ou crève ! Alors oui, elles obtiennent des résultats et elles peuvent avoir confiance dans les compétences qu’elles ont développées. Mais petit à petit, elles s’épuisent car fonctionner de cette manière consomme énormément d’énergie. Pour un peu que leur contexte professionnel s’y prête, c'est la voie royale vers le burn-out.

En conclusion, la meilleure manière d’avoir confiance en soi est déjà d’avoir une bonne estime de soi. Vouloir construire une confiance en soi sur une mauvaise estime de soi, c’est comme vouloir construire une maison sur un terrain marécageux. Cela finit un jour ou l’autre par s’écrouler.

Et vous, dans quel cas êtes-vous ?

Si je vous demande d’évaluer sur une échelle de 1 à 10 votre estime de vous, quel chiffre vous vient à l’esprit ?

Y a-t-il des domaines cruciaux dans lesquels vous manquez de confiance en vous ? A quel point cela vous handicape-t-il ?

Si cet article a résonné en vous, vous pouvez me joindre par téléphone ou cliquer sur le bouton pour convenir d'un créneau pour un échange téléphonique.